Les femmes auraient besoin de plus de sommeil que les hommes. Découvrez pourquoi !

Les femmes auraient besoin de plus de sommeil que les hommes

C’est là une conclusion un peu étonnante tirée des résultats d’une étude récente réalisée par une équipe de chercheurs de l’Université Duke. En effet, selon cette étude, les femmes auraient plus besoin de sommeil que les hommes parce que les conséquences d’un manque de sommeil sont plus importantes chez ces premiers que chez ces derniers. Bluffant certes, mais ce n’est pas l’unique raison. Le développement qui suit vous apporte plus d’informations sur ce sujet.

Le manque de sommeil comme objet de recherche de la science

Tout d’abord, l’étude en question est dirigée par le psychologue Michael Breus, un expert réputé du sommeil. Elle cherche avant tout à soutenir les femmes dont le besoin en sommeil s’avère plus important que celui des hommes. Mais sa conviction ne s’arrête pas là ! L’étude propose également des suggestions pour améliorer la santé des femmes, considérées ici comme plus vulnérables à la dépression, aux maladies cardiaques et aux divers problèmes psychologiques.

Dans la réalisation de cette recherche, le docteur Michael Breus et son équipe se sont notamment concentrés sur la détermination du temps de sommeil chez les hommes et chez les femmes. Pour cela, ils ont observé leurs façons de réagir ainsi que leur capacité à gérer un manque de sommeil.

Quand le sexe influe sur les besoins en sommeil

À l’issu de la recherche, les chercheurs ont conclu que les hommes et les femmes n’avaient pas les mêmes besoins pour ce qui est de la quantité d’heures de sommeil. En effet, les femmes seraient plus sensibles au manque de sommeil. Par exemple, lorsqu’elles manquent de sommeil, elles ont généralement tendance à se mettre en colère très facilement, à devenir plus hostiles, à s’adonner à la dépression, etc. Ces comportements s’observent surtout en début de matinée.

Les conséquences du manque de sommeil sur le cerveau humain

Selon les résultats de l’étude réalisée par les chercheurs de l’Université Duke, il existe de nombreuses raisons qui mènent les femmes et les hommes à se comporter différemment suite à un manque de sommeil. Parmi toutes ces raisons, la manière d’utiliser l’énergie mentale est la plus déterminante. En effet, les femmes se serviraient beaucoup plus de leur cerveau que les hommes. Ce qui explique leur plus grande sensibilité.

Le directeur du centre de recherche sur le sommeil à l’Université Loughborough en Angleterre, Jim Horne, a émis son opinion sur ce sujet. Selon lui, l’une des principales fonctions du sommeil consiste à offrir au cerveau les conditions essentielles pour une meilleure récupération. Pendant que l’on dort, la partie du cerveau associée à la mémoire, à la langue et aux pensées cesse de fonctionner. C’est ce qui permet de mieux récupérer. Ainsi, quand vous vous servez d’une grande partie de votre cerveau lorsque vous ne dormez pas, vous aurez besoin de beaucoup plus de temps de sommeil pour récupérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une vidéo incroyable d’une maman en train de changer les couches de ses quadruplées !

Incroyable : une boisson qui purifie le foie et fait perdre du poids en seulement 3 jours